Publié le 06.09.17

Madeinvote : quand les habitants choisissent eux-mêmes les commerces de leur quartier

Quoi de mieux pour les citoyens que de choisir eux-mêmes le type de commerce qu’ils souhaitent voir s’implanter dans leur quartier ? Et pour les commerçants indépendants, de savoir en amont s’il y a une demande sur le lieu où ils souhaitent s’implanter ? C’est ce que propose la plateforme de crowdsourcing Madeinvote, lancée il y a un peu plus d’un an par Guillaume David. Un projet qui met la participation citoyenne au coeur du renouveau des quartiers et des commerces de proximité.

Des études de marché intelligentes

Convaincu du pouvoir de la communauté, c’est en “constatant l’inadéquation entre les commerces qui s’installent et les besoins des habitants, et frappé par l’augmentation du nombre de boutiques fermées dans nos villes” que Guillaume David a décidé de fonder Madeinvote, déclare-t-il dans un article de startup.info. En sondant les citoyens via des événements de rue et via les réseaux sociaux, la startup réalise des études de marché intelligentes en vue de dynamiser l’activité du commerce local et de nos lieux de vie en écoutant et en plaçant au premier rang les besoins des habitants. En échange de leurs votes, les participants se voient remettre des offres de la part du commerce en question (réductions, invitation à la soirée de lancement…). De leur côté, les commerçants peuvent tester leur concept et leur potentiel d’attractivité en s’appuyant sur ces données hyperlocalisées et qualifiées autour des attentes des habitants d’un quartier et de leurs habitudes de consommation. En complément de ces statistiques innovantes, Madeinvote se donne aussi pour mission de fédérer de véritables communautés autour de projets de commerces afin d’en faciliter les lancements.

Répondre aux attentes locales

Pour Guillaume David, « le marché des études de marché et d’implantation est un marché porté par la conjoncture actuelle de désertification commerciale et de chute des taux de survie des commerces ». Pour faire face à la hausse des loyers commerciaux, à la concurrence d’internet ou encore à celle des grandes surfaces, les commerces sont confrontés à un enjeu de taille : celui de répondre au plus près aux attentes locales. C’est le challenge que se donne Madeinvote, capable d’analyser de manière précise les besoins des citoyens. La singularité de la plateforme et de son approche repose dans sa façon d’exploiter la data : elle s’appuie non pas sur des données théoriques mais sur des données empiriques, reposant sur l’expression réelle de véritables clients potentiels. Pour les commerçants, les datas récupérées pourront d’ailleurs contribuer à construire une première base prospective qui pourra être mobilisée le jour de l’ouverture.

Accélérée par l’association Ticket For Change et incubée chez Paris&Co, la startup devrait rapidement voir éclore de nombreux projets. Elle a déjà réussi un premier bêta-test avec l’épicerie parisienne Causses et mène d’autres campagnes de concertation à Paris Saclay et à Lyon Confluence.

Le développement de Madeinvote et l’engagement que la startup rencontre auprès des citoyens signent l’émergence d’un nouveau mouvement : celui de la démocratie 2.0. La ville peut maintenant compter sur cette vague participative pour placer ses habitants au coeur des décisions tout en assurant le dynamisme des territoires. La smart city, c’est donc déjà pour aujourd’hui.

Sources : business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/madeinvote-choisissez-les-futurs-commerces-de-votre-quartier-306178.php?lKyl85zOodvMm8sr.99
www.lesechos.fr/20/04/2017/LesEchos/22429-551-ECH_madeinvote—elire-les-commerces-de-son-quartier.htm#cLxvUYz0iTdaHvha.99
startup.info/fr/madeinvote/