Publié le 30.10.19

La Silver économie veut adapter le logement des seniors à leur vieillissement

Le nombre de personnes âgées de plus de 80 ans va doubler dans les vingt prochaines années. Dans un rapport de la Silver économie remis au gouvernement, les acteurs de la filière proposent une série de mesures pour améliorer l’adaptation des logements à une population vieillissante.

Alors que la population française compte de plus en plus de personnes âgées, la question de l’adaptation des logements au vieillissement est désormais un enjeu majeur. Jeudi 19 septembre, le Conseil national de la Silver économie a présenté un rapport comportant une série de mesures pour améliorer l’habitat des personnes âgées, rapporte le site Batiactu. L’objectif : alerter les pouvoirs publics sur ce sujet qualifié de « primordial ».

Un diagnostic “Habitat mobilité”

Jean-Philippe Arnoux, directeur Silver économie et accessibilité chez Saint-Gobain, et Hervé Meunier, directeur général de Filien-ADMR, auteurs du rapport, ont présenté leurs propositions devant l’Assemblée nationale. Ils proposent notamment de créer une Commission annuelle des bailleurs sociaux, spécialement dédiée à l’adaptation des logements, ou encore la mise en place d’un diagnostic Habitat-mobilité pour tous les Français âgés de plus de 70 ans, réalisé par un ergothérapeute.

Améliorer la confiance envers les professionnels du bâtiment

Selon Hervé Meunier, la question de l’adaptation des logements doit également concerner les professionnels du bâtiment. Il propose une série de mesures pour sécuriser les rapports entre les acteurs de la filière et leurs clients âgés : sensibilisation à l’éthique et à la prise en charge des personnes fragiles, obligation d’indiquer les recours en cas de litige, alourdissement des sanctions en cas d’abus de faiblesse. Le rapport préconise aussi la création d’un label garant de l’adaptation et l’accessibilité des logements (RG2A) afin d’identifier les artisans spécialisés.

Prévention et progrès technologique

Parmi les autres propositions, on peut citer la mise en place de nouvelles mesures de prévention, ou encore la création d’un guide unique pour informer les retraités sur la question du logement adapté. Enfin, le rapport recommande l’intégration des innovations technologiques, notamment dans le domaine de l’aide à domicile. Ces différentes pistes de réflexion ont été transmises aux services des Ministères concernés.